Du temps avec mes enfants... oui mais quand ?

« J’ai l’impression de courir tout le temps avec ma fille. En semaine, le soir, je rentre du travail, ensuite j’enchaîne le dîner, le bain, une histoire et je la couche à 21 heures. Avec ma femme, on en parle souvent : ça passe trop vite, on court tout le temps. Le week-end, c’est pire. Si on doit voir des amis ou de la famille, j’ai juste le temps d’aller au parc avec ma fille pour qu’elle se défoule quelques instants », raconte Pierre, papa d’une petite fille de 3 ans.

 

« Dépêche-toi », « On y va. Vite », « Il faut partir », les parents sont dans un timing perpétuel, une course contre la montre derrière laquelle les enfants doivent suivre la cadence.

 

Pourquoi les enfants ont besoin de temps ? 

 

Ce temps partagé est nécessaire pour leur sécurité affective. De même que les tout-petits ont besoin d’être portés et serrés dans nos bras, les plus grands, quant à eux, ont besoin d’être vus, regardés, écoutés et appréciés. Le temps que nous leur accordons contribue à leur confiance en eux et les aide à grandir.

 

Confortés par notre présence, ils expérimentent, découvrent, explorent leur environnement. Et apprennent d’autant mieux à se séparer de nous. L’attention que nous leur accordons est la condition de leur autonomie future. Bien sûr, elle n’implique pas d’être à leur entière disposition ni de céder à tous leurs désirs. Notre rôle consiste plutôt, bien souvent, à poser des limites, à les aider à accepter la frustration, à leur apprendre la patience, la persévérance. Et cet accompagnement nécessite du temps.

 

Peu importe son âge, même à l’adolescence, il a besoin de passer du temps chaque jour (même quelques minutes) avec ses parents.

 

Voici quelques avantages à passer du temps avec ses enfants :

 

-       vous êtes à l’écoute de ses centres d’intérêts et de ses préoccupations 

 

-       vous pouvez calmer la rivalité et apaiser les relations entre frères et sœurs

-    vous rassurez les enfants qui manquent de confiance en eux et vous calmez ceux qui demandent plus d'attention.

 

Passer du temps de qualité avec votre enfant ne demande pas de faire des activités ou des sorties extraordinaires, mais plutôt d’être pleinement disponible pour lui, sans tablette, sans téléphone et sans penser au souper ou à la liste des choses à faire.

 

« Je veux bien passer du temps avec chacun de mes enfants, mais je passe déjà tellement de temps au travail, et je dois gérer la maison en rentrant, comment faire ? » Laura maman de 3 enfants de 4 ans, 5 ans et 8 ans.

 

15 minutes par jour suffisent !

 

Si vous êtes complètement débordé, prévoyez des moments privilégiés avec chaque enfant séparément, plusieurs fois par semaine.

 

Parler avec lui de ce qui l’intéresse, lui poser des questions ouvertes et le regarder lorsqu’il vous répond. Lui dire ce que vous appréciez dans ce qu’il fait.

  

Quelques pistes pour profitez de tous les moments avec chacun de vos enfants : 

 

1. Jouer à leur jeu ou partager votre passion :

 

-Jouer avec lui à un jeu de son choix,

 

-Le jeu n’a pas besoin d’être long ou compliqué.

 

-Jouer à un jeu que vous aimez ou partager une de ses passion (cuisine, jardinage, musique)

 

-Prendre le temps d’expliquer les règles d’un nouveau jeu.

 

-Improviser un jeu de cache-cache dans la maison.

 

2. Profitez des moments comme l’heure du bain, le moment du coucher, le temps des devoirs, le temps des repas

 

- Manger ensemble permet de raconter, d’échanger et de savourer du temps avec ses enfants. Faites du petit déjeuner un instant privilégié.

 

- l’heure du bain pour les plus jeunes peut devenir un moment de rigolades, d’éclaboussures mais aussi d’expériences plus scientifiques : quels jeux flottent ou coulent ?

 

- le temps des devoirs : chanter ses leçons en duo, prendre plusieurs respirations profondes avant de commencer une nouvelle matière, faire des recherches ensemble, l’enfant fait réciter son parent…

 

- le moment du coucher : l’enfant peut choisir entre un gros câlin, une belle histoire, une chanson ensemble, un dessin ou coloriage, écouter une musique douce, faire des massages sur la paume de sa propre main, se coucher et respirer avec son ventre.

 

Quel a été le meilleur moment de ma journée ? Le plus difficile ? … Mettre aussi des mots sur les émotions de la journée, l’enfant se sent écouter, il s’apaise et apprends à mieux se connaître.

 

3. Transformez les activités routinières en moments agréables. Tout ce qui est ennuyeux peut devenir amusant : aller faire les courses, les trajets en voiture, les boutiques, attendre chez le médecin, les tâches ménagères.

Racontez des histoires, souriez, profitez… Les corvées ne sont qu’une question de point de vue.

 

- Faire la vaisselle en chantant

- Passer l’aspirateur en recherchant un objet caché

- Se transformer en détectives et recherchant tous les vêtements à mettre au linge sale.

- Cuisinez en échangeant des devinettes, des jeux de mots, des blagues…

- Partagez un fou rire.

 

Certains moments, vous serez préoccupé, ou moins disponible pour votre enfant.

 

N’hésitez pas à l’expliquer : « J’ai eu une journée difficile au bureau, je me sens fatigué mais j’ai aussi très envie de passer du temps avec toi ». Le simple fait de le dire va rassurer votre enfant et lui permettre aussi d’exprimer ses propres doutes, préoccupations ou inquiétudes.

 

Vous pouvez aussi passer du temps à ne rien faire, cela veut juste dire d’être ensemble en famille… si les enfants ont envie de faire un gâteau on cherche ensemble la recette, on improvise et on cuisine… des moments Off où rien n’est programmé juste pour profiter ensemble du moment présent. Complicité et confiance entre parents et enfants se forgent dans ces moments de partage.

 

« On ne fait jamais assez de bisous, et on ne donne jamais trop d’amour » Antoine, papa de deux petites filles de 4 et 7 ans.

 

Partager du temps de qualité avec son enfant est l’occasion de se réjouir de ses victoires, de l’aider dans les moments difficiles, de l’écouter, de rire, de pleurer, de plaisanter...

 

Ce temps est à adapter en fonction de l'âge des enfants, pour plus de renseignements, n'hésitez-pas à me laisser un message.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0